Quelle est la teneur de sulfite dans le vin ?

Il n’est pas rare de constater qu’une étiquette de vin porte très souvent une indication mentionnant « contient des sulfites ». Les sulfites sont des composés chimiques pour la plupart du temps rencontrés dans des aliments industriellement transformés. C’est une substance qui n’est pas tolérée par tous. Faudrait-il s’inquiéter de voir cette indication mentionnée sur une étiquette ? Quels sont les probables dangers encourus? Cet article donne assez de détails sur la consommation des sulfites.

Les risques liés à la consommation de sulfites

Bien qu’il soit possible de développer des allergies liés à la consommation des sulfites, ces allergies ne touchent pas tout le monde. Elles sont particulièrement développées chez les personnes souffrant d’asthme. Ces personnes en particulier devraient plus vérifier si leurs aliments en contiennent car les sulfites ne sont pas que présents dans le vin. Ils sont aussi tout à fait présents dans les frites, les charcuteries, et les soupes en conserve. Les sulfites sont utilisés en partie pour la transformation de certains vins mais pas tous heureusement. Ils apportent un goût particulier au vin et ne pas en retrouver peut dénaturer la saveur initialement perçue du produit.
Cependant, certains vins ont un goût sans sulfite assez intéressant. En cas de forte allergie aux sulfites, il est fortement recommandé d’arrêter carrément de consommer du vin. À la base, les sulfites sont sans danger pour l’organisme, néanmoins, ils sont très nocifs pour les asthmatiques ou les personnes incapables de synthétiser dans leur organisme les enzymes chargés de les décomposer. Le pourcentage de personnes estimées à ce taux de sensibilité est très faible. Il est de 1% en France.

Quelle est la teneur en sulfites dans le vin?

Des limites ont été attribuées en ce qui concerne la teneur de sulfites dans le vin. En France, les mesures de sulfites sont exprimées en milligrammes par litre. Ils sont compris entre 5 et 200 milligrammes par litre. Il existe plusieurs catégories de vins et en fonction de ces dernières, la concentration en sulfite peut varier. Ainsi, pour un vin rouge et bien sec on peut retrouver 150 à 200 mg de sulfite par litre. Les vins blancs et rosés quant à eux ont une concentration légèrement plus élevée en sulfites. Ils varient de 200 mg/l à 250 mg/l. Les vins de liqueur quant à eux peuvent varier de 150 mg/l à 200 mg/l. En ce qui concerne les vins mousseux, plus la qualité du produit est élevé moins les sulfites sont présents. Les vins de qualité ont une concentration de 185 mg/l. Les vins mousseux standard ont une proportion de 235 mg/l en sulfites. Quelques vins spéciaux présentent des exceptions de contenance en sulfites. Ils sont très élevés avec une contenance comprise entre 300 et 400 mg/l.

Rapport entre teneur en sulfites et quelques composantes du vin

Les vins contenant une forte acidité pour la plupart du temps contiennent peu de sulfites. C’est un moyen parmi tant d’autres de reconnaître la présence ou non de sulfites dans un vin. Les sulfites sont beaucoup plus utilisés dans la conversation des vins peu acides car ces derniers sont très instables. Sans sulfite, ils ont tendance à vite se désagréger. Par ailleurs, les vins colorés possèdent beaucoup moins de sulfites que les vins moins clairs. Il est important de noter également que les vins possédant une teneur en sucre élevée doivent contenir du sulfite pour empêcher qu’il ne se fermente. Le sulfite participe donc d’une certaine façon à l’équilibre du vin. C’est pour cette raison qu’il est retrouvé dans la plupart des vins. Néanmoins, une utilisation plus judicieuse doit être faite de cette substance chimique.

Teneur en sulfites dans les vins bio

Les vins bio sont une toute autre catégorie de vin qui nécessite un traitement particulier. Comme son nom l’indique, ils ont été produits à partir de vignes entières biologiques, sans pesticides ou produits chimiques. Ils sont beaucoup plus recommandés à la consommation. Les vins bio ont une concentration en sulfites qui varie en fonction de la coloration du vin. Qu’il soit blanc, rouge ou rosée. Elle est comprise entre 100 et 370 mg/l. Ce sont des concentrations un peu plus légères comparées au vin standard. La réglementation européenne en matière de vin se charge de définir la concentration des sulfites que doit contenir cette boisson.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatre − quatre =