Tout connaître sur le pinot noir

Tirant son nom de la forme en pomme de pin de ses baies, le Pinot noir est l’un des cépages les plus populaires et les plus appréciés par les amateurs de vins. Il est à l’origine des plus grands vins rouges de France et est très utilisé dans les assemblages de Champagne. Vous aussi vous en entendez souvent parler ? Alors, vous essayez de comprendre pourquoi le pinot noir est aussi célèbre dans l’univers du vin. Voici un article qui vous dit tout ce que vous devez savoir sur la star incontestée des cépages.

D’où vient le Pinot noir ?

C’est la question que se posent les consommateurs lorsqu’ils dégustent les exceptionnels vins rouges produits par le pinot noir. Pour comprendre les origines de ce cépage, il faut remonter le temps et se rendre à l’époque gallo-romaine en 52 avant Jésus-Christ. Lors de la conquête de la Gaule, les soldats de l’Empire romain auraient mis la main sur un petit cépage sauvage. Ce dernier est aujourd’hui considéré comme l’ancêtre du Pinot noir. Les Romains l’ont sélectionné et cultivé dans les vignes sauvages avant de le répartir dans toute l’Europe.

Aujourd’hui, le Pinot noir est considéré comme originaire de Bourgogne. Il est principalement présent dans les grands vins de cette région qui est restée sa vraie patrie. C’est donc sans surprise que les vins rouges de Bourgogne sont souvent cités parmi les plus grands du monde. On pense notamment à Nuit-Saint-Georges qui vous permet de découvrir de merveilleux vins fruités issus du Pinot noir.

Le célèbre cépage est aussi présent dans la base noire des vins effervescents de la région de Champagne. Il faut aussi savoir que le Pinot noir est le seul cépage rouge qui soit autorisé en Alsace. Son plus gros ennemi est la météo. Le Pinot noir ne supporte pas les coups de froid ou encore moins les coups de chaud. Il se développe à son plein potentiel dans les zones tempérées avec une préférence pour les terroirs argileux calcaires.

On retrouve donc le pinot noir dans les pays comme l’Allemagne, l’Italie, la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud, l’Argentine, la Moldavie, la Suisse, le Chili, les USA (précisément en Californie et Oregon).

Comment reconnaître le Pinot noir ?

Que vous soyez de passage dans une vigne ou dans une cave à vin, voici à quoi vous pourrez reconnaître le Pinot noir et les vins qu’il produit.

Quelles sont les caractéristiques du Pinot noir ?

Le Pinot noir est un raisin noir à chair blanche qui se cultive avec la plus grande douceur. Les feuilles de la plante sont épaisses et orbiculaires avec des dents ogivales. Elles sont d’abord de couleur verte ou jaune avant de devenir vert foncé avec le temps. À la seule vue des feuilles, on confondrait presque le Pinot noir avec le Pinot gris. Lorsque vous vous baladerez dans les vignes, vous pourrez reconnaitre le Pinot noir à ses petites grappes rouges, compactes, de forme cylindrique, rarement ailées.

Même si le Pinot noir est considéré comme l’un des cépages les plus qualitatifs du monde, il reste l’un des plus difficiles à cultiver. Il faut clairement beaucoup d’abnégation et de courage pour cultiver ce cépage. En effet, ce cépage est très sensible aux maladies (comme le mildiou ou la cicadelle) et à la pourriture grise. Il déteste les gelées de printemps et offre des rendements assez faibles. Ceux qui réussissent à cultiver le Pinot noir et produire des vins fins, élégants et délicats ont non seulement du courage, mais surtout un immense talent.

Que donnent les vins issus de Pinots noirs à la dégustation ?

Si le Pinot noir est aussi célèbre et apprécié, c’est parce qu’il produit de très bons vins. La plupart du temps, il donne des vins rouges fruités aux tanins légers, pourvus d’une acidité et d’une couleur rouge pâle. Ce sont certes des boissons « faciles à boire », mais le pinot noir est aussi capable de produire de très grands vins de garde comme chez les grands crus de Bourgogne. Il s’agit de vins aussi complexes que raffinés.

Le Pinot noir produit également des vins avec une vaste palette aromatique. Au nez, ils ont principalement des arômes de fruits rouges comme la fraise, la cerise griotte ou encore la framboise. On retrouve aussi parfois des notes herbacées (fougère) et florales (violette). Ces différents arômes sont dits « primaires », puisqu’ils sont directement liés au cépage.

En revanche, les vins issus du pinot noir peuvent aussi avoir des arômes dits « tertiaires ». Ces derniers sont plutôt liés à la vinification et/ou au vieillissement en bouteille. Ainsi, votre vin peut avoir des notes de cuir, de tabac, de vanille, de mousse, de champignons, de bois ou de truffe.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 4 =