Un vignoble donne-t-il un bon retour sur investissement ?

Un vignoble est un domaine agricole où l’on plante des vignes. C’est un ensemble assez important de parcelles qui peut accueillir un bon nombre de ces fruits. Ils poussent aisément sur des terrains avec un climat bien défini. Cependant, investir dans ce domaine demande une grande passion, une patience à toute épreuve et un budget précis. Acquérir un domaine viticole ou un vignoble n’est pas une décision à prendre sur un coût de tête. Il faut s’assurer de sa rentabilité.

Une rentabilité certaine à long terme

Investir dans un domaine viticole comme mentionné un peu plus haut dans notre article n’est pas une tâche à prendre à la légère. Il faut tenir compte d’un certain nombre de facteurs avant de se lancer. Pour ceux qui estiment déjà avoir une rentabilité sur investissement dès les premières années, eh bien, ils risquent d’être déçus. En effet, un vignoble sur une année est rentable à hauteur de 1,5% à 5%. Voilà des pourcentages peu intéressants pour un gros investissement.
Dans certaines vignes françaises, il peut également arriver qu’une partie du montant destiné à investir dans l’acquisition de l’exploitation viticole soit déduit par une institution dénommé ISF. Ainsi le capital d’investissement est revu totalement à la hausse pour une faible rentabilité sur une année. Alors, les personnes voulant acheter un vignoble peuvent ne pas s’attendre à une rentabilité sur un court terme. À long terme, par contre, c’est-à -dire sur une période de 10 années, les revenus sur une exploitation viticole sont beaucoup plus importants. Ils bénéficient en plus de nombreux avantages fiscaux.

Quel est le prix d’un vignoble en pays français ?

En France, un vignoble ou une propriété viticole est un domaine très rare. Difficile à trouver mais également avec un lourd pouvoir historique, une situation géographique peu commune, une réputation précédée par la qualité des vins qu’il produit, ce sont là des facteurs qui impactent fortement sur l’achat d’un vignoble. Ainsi, les prix d’acquisition de terrains standard n’ont rien à voir avec les prix proposés pour un vignoble. Ils varient drastiquement et peuvent en moyenne valoir une somme de 147 300 euros par hectare. Un montant colossal qui n’est pas accessible à toutes les bourses. Ce montant est défini pour les vignobles possédant une appellation d’origine protégée.
Néanmoins les vignobles standard sont vendus en ville pour un prix de 3000 et 1,4 million d’euros par hectare. Les prix sont un peu plus revue à la baisse pour les habitants de campagne. Toutefois, il est important d’ajouter que si certains domaines viticoles possèdent des constructions, des châteaux ou une maison de maître, leur prix est calculé en fonction de ces habitations. Des budgets liés à de probables rénovations doivent être inclus. Pour acheter un vignoble en France, il faut donc investir un montant important. Face à un investissement digne d’une fortune, il est nécessaire de s’assurer d’une bonne rentabilité. Rappelons néanmoins qu’il s’agit d’un investissement sur du très long terme. Toutefois, l’entretien de la vigne nécessite aussi une budgétisation.

La budgétisation d’une propriété viticole

Il ne suffit pas d’acheter le vignoble pour qu’il soit rentable. Il faut la faire tourner. Ainsi avant toute chose, des frais d’exploitation doivent être payés régulièrement pour la bonne marche des activités de l’exploitation viticole.

La budgétisation des activités de production du vin

Les activités comme la fermentation du vin, la mise en bouteille, et l’étiquetage sont essentiellement alloués au propriétaire de l’exploitation viticole qui nécessite un coût avoisinant les 7000 euros par hectare pour la récolte du raisin et les 2000 euros par hectare en ce qui concerne la vinification. En dehors de ce budget, le propriétaire de l’exploitation viticole se doit de prévoir un investissement propre à l’achat des produits d’emballage, des bouteilles de vins ainsi que des frais propres à la publicité et à la commercialisation du produit.

Pourquoi investir dans la commercialisation ?

Le domaine viticole est très compétitif en France avec de nombreuses exploitations viticoles et de nombreux vins mis sur le marché. La publicité est le seul moyen de se faire remarquer dans ce cas et plus l’investissement y est important plus les probabilités de se faire connaître et d’avoir plus de clients sont élevés, tant que le vin est de bonne qualité. À défaut de s’investir soi-même, on peut faire référence à un agent commercial tout en prévoyant le salaire qui va avec. Une autre façon de se faire connaître, c’est de participer à des salons commerciaux et de créer un site internet interactif pour rester en contact régulièrement avec les clients.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

huit + 16 =