Actualité,  Vin

Les vins de la région d’Aléria

La plaine orientale, qui va du sud de Bastia jusqu’à la région de Solenzara est une longue et riche plaine alluvionnaire propice à l’agriculture.
Le climat ensoleillé, la présence d’eau descendant des montagnes toutes proches, et l’air marin vivifiant, ont permis de faire pousser sur ces terres, toutes sortes de cultures depuis l’antiquité. Et bien sûr, ce sont les romains qui les premiers ont fait de la région une grande terre de viticulture.

Les mauvaises années des vins d’Aléria

Dans un passé beaucoup plus récent, les vins de la région d’Aléria ont souffert d’une mauvaise réputation. Dans les années 60 et 70, la région produisait en effet des vins de piètre qualité. Le volume primait avant tout, avec certaines pratiques contestables dans la production. Bien longtemps après ces années sombres, marquées aussi par des événements politiques tragiques, les vins de la plaine avaient du mal à exister face aux autres vins corses qui progressaient très rapidement. Les vins de Patrimonio, d’Ajaccio mais aussi dans le sud comme les vins de Figari, ne laissaient aucun espoir de rédemption.

Pourtant, certains producteurs ont insisté sur cette voie de la recherche de la qualité, en consacrant des parcelles à des souches anciennes, des façons de faire plus traditionnelles et des mariages de cépages innovants et ambitieux

Les vins d’Aléria de retour sur les grandes tables

Et ce travail acharné a fini par payer. Aujourd’hui, non seulement la région a largement comblé son retard dans la qualité du produit, mais elle a aussi su gagner sa place dans les meilleures cartes des restaurants corses.
Signe des temps nouveaux, on retrouve aujourd’hui certaines bouteilles de vins d’Aléria sur des tables étoilées des meilleures maisons sur le continent !

Certains restaurants de la région comme U Spurtinu, restaurant à Aleria, se font forts de proposer à leur carte des vins des breuvages issus du terroir et fruit du travail de passionnés du vin.

Les caractéristiques locales

Les terres d’Aléria sont idéales pour y planter de la vigne et lui faire donner le meilleur d’elle-même. Comme bien souvent en Corse, ce sont des cépages adaptés qui sont présents en majorité : le Sciaccarellu et le Niellucciu pour des vins rouges et rosé de caractère, le Vermentinu et le Biancu Gentile pour des blancs racés, mais aussi le Grenache et le Merlot.Ces assemblages donnent des vins profonds et denses.

Les producteurs locaux s’unissent en coopératives pour assembler leur passion du travail de qualité mais aussi leur envie de communication pour faire connaître les vins d’Aléria partout en Europe. Les premiers ambassadeurs sont bien sûr les nombreux touristes qui profitent des vacances au bord des longues plages de sable de la région pour goûter puis ramener des cuvées régionales. Mais les vins d’Aléria ont encore besoin de plus de reconnaissance . C’est pour cela qu’on les retrouve sur toutes les grandes foires et manifestations en France et en Europe, afin de porter la bonne parole d’une région trop longtemps punie par son ancienne réputation et aujourd’hui totalement apte à proposer tous les types de vins, depuis les bouteilles à boire de façon conviviale jusqu’au grand crus à déguster dans des circonstances particulières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *